1. Fiches techniques
  2. Avant de vous lancer, posez-vous la bonne question

Avant de vous lancer...

... Posez-vous la bonne question pour bien aménager votre jardin

 Que l'on soit acquéreur d'une maison neuve, avec un terrain vierge de toutes plantations, ou d'une maison avec un jardin que l'on voudrair rafraichir, ou encore artisan, industriel, agriculteur, ...planter permet de contribuer à l'ébellissement du cadre de vie de chacun, participe à la préservation et l'enrichissement de la biodiversité, et est  une des solutions à la transition écologique...

Pour ce faire, il faut procédé par étapes afin de réussir votre aménagement et atteindre au mieux vos objectifs.

Répondre aux trois questions suivantes vous permettra d'éviter certaines erreurs et bien des désagréments lorsque les plantations seront grandes...

Pourquoi voulez-vous planter? 

  • Vous protéger du vent
  • Créer des zones d'ombrage
  • Produire du bois de chauffage
  • Intégrer et mettre en valeur vos bâtiments dans le paysage
  • Produire des fruits
  • Vous préserver des regards du voisinage
  • Améliorer votre cadre de vie
  • Favoriser la biodiversité et créer des zones de refuges pour les oiseaux, les insectes et autres petits animaux

 

Quel type de structure végétale souhaitez-vous implanter dans votre jardin ?

  • Une haie basse
  • Une haie libre
  • Une haie brise-vent
  • Une bande boisée
  • Un boqueteau
  • Un arbre fruitier ou un verger
  • Une haie fruitière
  • Un arbre isolé ou un alignement d'arbres
  • Une haie plessée
  • Une clôture en osier vivant

 

Quels critères devez-vous prendre en compte pour choisir l'implantation de vos végétaux ?

  • La présence d'un règlement d'urbanisme communal
  • La surface du terrain
  • La présence de ligne(s) électrique(s), téléphonique(s), etc
  • Les réseaux divers (drainage, conduite d'eau, de gaz, d'évacuation d'eau), terrasses, fondations, voiries
  • La provenance des vents dominants
  • L'ensoleillement
  • La nature du sol
  • Les distances réglementaires de plantations 
  • Le développement du végétal

 

A noter

Dans le cas d'une construction neuve, si le terrain est déjà arboré, avec des haies par exemple, délimitant la voirie, il est conseillé, lors du terrassement, de les protéger pour les conserver car elles sont le plus souvent composées d'essences indigènes et d'arbustes intéressants.

Si l'aménagement date de plusieurs années, vérifiez s'il répond aux différents critères énoncés ci-dessus et à vos objectifs. Si ce n'est pas le cas, vous le modifiez... et sachez qu'un jardin évolue !...