Jouer la carte du paysage



par Jean-Pierre BUREAU
greenkeeper du golf de Mormal

Inauguré en 1991, le golf de Mormal s'intègre au paysage bocager de la commune de Preux-au-Sart. Des prairies-vergers qui l'ont précédé, il garde le modelé, la ceinture de haies, les étangs bordés d'arbres et de nombreux fruitiers qui naguère régalaient les clients de l'exploitation agricole originelle.
Lorsque, au milieu des années 90, le golf s'est lancé dans une plantation d'envergure, son greenkeeper, Jean-Pierre Bureau, s'est naturellement tourné vers Plantons le décor, dont il recevait le catalogue en tant qu'élu municipal : "Je savais y trouver des essences locales de qualité à un prix attractif. La première commande, en 1995, a porté sur 500 hêtres, 450 charmilles et 50 aulnes glutineux. Avec les hêtres et les charmilles, l'équipe technique du golf a créé un important linéaire de haies le long de la route. Quant aux aulnes, ils ont été plantés en bord d'étangs."
En 1997, Plantons le décor a encore fourni 50 charmilles et 100 hêtres supplémentaires au golf de Mormal. Par ailleurs, on remplace au fur et à mesure des besoins, les fruitiers qui dépérissent par de jeunes sujets de variétés locales traditionnelles : Belle-fleur, Colapuis, Jacques-Lebel, Lanscailler, Reinette... "Le golf de Mormal est, à ma connaissance, le seul où les joueurs peuvent cueillir, directement sur l'arbre, cerises, pommes, poires..." remarque, non sans fierté, Jean-Pierre Bureau.